lecomtois.jpg

 



ABONNEMENT SPECIAL 34€ AVEC EN CADEAU

LE N°100  EN +

         

 Le n°110 du magazine PAYS COMTOIS

Toujours pionniers !

 

Quelle aventure que celle des Francs-Comtois qui ont bravé mille périls pour bâtir une nouvelle vie outre-Atlantique. Au XIXe siècle, on ne disait pas
encore les États-Unis, et encore moins les USA. C’était « l’Amérique », ce dernier espoir de repartir à zéro, d’oublier la misère et de faire fortune si Dieu,
la chance ou le travail le permettent. Voilà pourquoi, l’Amérique de M. Obama porte des traces franc-comtoises, malheureusement trop méconnues de ce côté-ci de l’océan. Elles reviennent
doucement à la vie, grâce à Internet et à quelques passionnés qui font revivre joies et douleurs des pionniers qui avaient délaissé le charme du Doubs pour
le turbulent Missouri. Ces racines, enchevêtrées, amères ou stupéfiantes, existent dans les communes de la Franche-Comté. Foussemagne est riche de ses souvenirs.


La commune veut faire revivre la synagogue, symbole d’une époque de tolérance. À quelques pas de là, une ancienne base aérienne de l’Otan est
livrée aux moutons et au commerce. C’est aussi cela, la vie d’une région qui veut évoluer avec son époque. Cette ouverture aux autres est plus que visible sur l’immense péage de Fontaine.

C’est souvent la première halte que font les Européens qui découvrent la France. Cette énorme machine vibre au rythme des moteurs 365 jours par an. Elle méritait bien une visite étonnante.
Décidément, la voiture est incontournable quand on se promène entre Vosges et Jura. À Montbéliard plus qu’ailleurs, évidemment. La ville expose, parmi les
5 000 plaques de verre mises au jour récemment, des images où roulent les ancêtres à quatre roues. Cette exposition ultrasensible présente un trésor
mémoriel : celui de la vie montbéliardaise d’il y a une centaine d’années.
Entre l’intime et la fête se dessine le visage de la Franche-Comté, où les racines discrètes savent faire naître l’enthousiasme et la soif de découvertes.
Ces traits de caractère séduisent les étrangers, comme ce cuisinier japonais, passionné autant par ses traditions que par celles découvertes du côté de Dole.

Il les a mariées dans un restaurant étonnant où le génie culinaire officie avec bonheur.


Eh oui, on peut quitter la Franche-Comté douloureusement ou la découvrir avec bonheur. C’est la philosophie de cette région qui est une porte ouverte sur le monde.


pc110-p001-cv-1.jpg


 

HORS SERIE

Ne soyons pas chauvins

 

 

Tout a commencé au printemps 2010 par un reportage à la Maison Pasteur à Arbois. Un reportage réalisé dans le cadre du « Vivre au fil de la Cuisance » de notre n° 90 et qui ne pouvait se déployer que sur deux pages du magazine. Le parti a alors été pris de ne pas trop écrire pour pouvoir laisser de la place aux photographies. Comment en effet résister à l’envie de vous faire partager l’atmosphère surannée de cette demeure où le temps semble s’être arrêté. Ces lieux où l’on imagine Pasteur occupé à quelque expérience dans son laboratoire à l’étage et s’apprêtant à rejoindre son salon cossu pour une partie de billard. Nous avons aussitôt décidé qu’il était hors de question d’en rester là. Pas d’anniversaire pasteurien en vue dans les années futures. Qu’à cela ne tienne. Figure majeure du Panthéon comtois, Louis Pasteur pouvait faire l’objet d’un hors série sans une raison particulière.

En cet été 2012, le voici donc ce numéro spécial. Nous l’avons voulu tout autant instructif que distrayant, remontant le fil de l’histoire et regardant vers l’avenir, ancré dans notre Franche-Comté mais ouvert aussi sur d’autres cités liées à Pasteur. Si l’on y parle évidemment beaucoup de Dole, sa ville natale, et d’Arbois, sa ville de coeur, Besançon ou Salins-les-Bains ne sont pas oubliées, tout comme Lille, Strasbourg ou Alès. Et bien sûr Paris. Ne soyons pas chauvins ! Il était impossible de ne pas vous embarquer dans une visite de ce que furent ses appartements de fonction à l’Institut Pasteur et surtout au coeur de cette crypte flamboyante où il repose, avec son épouse Marie, loin de son cher Jura.

 Dominique Bonnet

Rédactrice en chef

        

   

                                             

En partenariat avec PAYS COMTOIS

couverture-retaillee.jpg

 

 

 

                   Vallées gourmandes: L’Ognon

Des producteurs, des produits et des recettes

pages-de-vallee-gourmande-tome1-v2.pdf

pages-de-vallee-gourmande-tome1 p74.pdf

pages-de-vallee-gourmande-tome1 p77.pdf

pages-de-vallee-gourmande-tome1 p78.pdf

 

pages-de-vallee-gourmande-tome1 p79.pdf

 

        Vous voulez vous offrir ou offrir ce magnifique ouvrage de 200 pages pour seulement 26€ ?

                                                                                                                                            

Un clic

 

ABONNEMENT SPECIAL 34€ AVEC EN CADEAU

LE N°100  EN +

 

 

 

 

 

 

 

Destination70 la haute saone!!!

 

 

 

 

 

 

pc107-p001-cv-reg-montbeliard.jpg

  

pc109-p001-cv-jpg.jpg



pc108-p001-cv-nat-cyclisme-1.jpg

 

 

 

couv-hs-pasteur-1.jpg

pc104-p001-cv-natio.jpg





couv-pc105ok.jpg

 

 

pc102-p001-cv-nat.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

couv-pc103.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

pc100-cv-nat5.jpg  pc101.jpg

 

Pays Comtois du 20 janvier 2012                                       Pays Comtois du 20 mars 2012                                        

 

Pays Comtois du 20 juillet 2011                                          Hors série du 20juin 2011

 

 

Pays Comtois du 20 mai 2011                                                Pays Comtois du 20mars 2011

 

 Pays Comtois du 20 janvier 2011                                      PAYS COMTOIS DU 20 novembre 2010

 

AVEC PAYS COMTOIS, DECOUVREZ LA FRANCHE-COMTE



Le magazine du patrimoine, de l’histoire et de l’art de vivre de la région 

   franc-comtoise.

   Très bien documenté, à l’affût de tout ce qui bouge dans ce territoire !

   Dernier numéro sorti sur le thème : 


pc110-p001-cv-1.jpg

   Comme une carte d’identité de la Franche-Comté dont il passe en revue

   les signes particuliers,

   le magazine Pays Comtois invite le lecteur à la rencontre d’une région

          étonnante par sa richesse.


Une terre dont le Franc-Comtois Bernard Clavel affirmait, admiratif, que « tout ce que le bonDieu a

fait de meilleur sur la terre, il l’a donné à ce pays ».


Du sel de sa terre au lait de ses vaches, du bois de ses forêts à la neige de ses sommets jurassiens,

ses ressources naturelles sont pléthores, et les Comtois ont su tirer le meilleur de ce que leur pays

leur a toujours offert, offrant au monde leur mont-d’or et leur comté, leur vin jaune et leur

savoir-faire dans la mise en œuvre du bois. Pépinière de grands hommes - artistes comme

Courbet, écrivains comme Marcel Aymé, scientifiques comme Pasteur -, cette terre de contraste

a aussi forgé le talent de générations d’hommes et de femmes qui ont donné un sens à cette

identité comtoise dont Pays Comtois est le reflet.

 

  

Commandez les anciens Pays Comtois

MACOMMUNE.INFO

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

Guides et moteurs régionaux

Vous êtes le 22 485ème visiteur

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Bienvenue en Franche Comté

pc100-cv-nat-petit.jpg